1793-1795 LA CONVENTION CONTRE L'ESPAGNE

GUERRE DE LA CONVENTION NATIONALE CONTRE L'ESPAGNE COTE CATALOGNE


code Q.R.

mercredi 8 août 2007

AU TOURNANT, LA RENCONTRE AVEC L'HISTOIRE.


lu 2132 fois
La rencontre...Un homme s'avance sur la route d'un village en 1793... Un recit d'histoires transmis comme un secret de famille avec la même ferveur depuis dix générations.

Lire la suite

ANNEE 1793


lu 2216 fois
CHRONOLOGIE EVENEMEMENTS ANNEE 1793

ANNEE 1794


lu 1922 fois
CHRONOLOGIE EVENEMEMENTS ANNEE 1794
Billet précédent < < < Chronologie 1793 Billet suivant > > > Chronologie 1795

Lire la suite

ANNEE 1795


lu 1848 fois
CHRONOLOGIE EVENEMEMENTS ANNEE 1795

Lire la suite

MENACE DE GUERRE EN FRANCE


lu 3249 fois
En 1793, la France compte 27 millions d'habitants, soit 58 habitants au km2.
La France est 3 fois plus peuplée que l'Espagne.
Le roi légitimé par son sacre est au sommet de la pyramide sociale.
Son autorité est sans partage sur ses sujets.
La monarchie authentifie l'inégalité par le prélèvement des impôts.
De nombreux privilégiés ne payent pas l'impôt de la taille.
Les élites vivent dans une euphorie qui favorise les spéculations.

Lire la suite

MENACE DE GUERRE EN EUROPE


lu 3656 fois
En 1790, l'Europe est très vaste. Il faut 3 mois pour que les correspondances ou les instructions diplomatiques fassent l'aller-retour.
Rien à voir avec l'Europe raccourcie d'aujourd'hui où quelques heures permettent de se rendre dans un autre pays.
Les états sont plus nombreux et un état entretient des relations qu'avec ses voisins immédiats.
140 millions d'habitants peuplent l'Europe sur une population mondiale évaluée à 700 millions d'habitants.
1 habitant sur 5 est un européen.

Lire la suite

MENACE DE GUERRE EN ESPAGNE


lu 7782 fois
La campagne d'intoxication espagnole présente la révolution française aux yeux des espagnols comme une secte qui complote contre la royauté.
La secte philosophique athée s’oppose à la Sainte Espagne et à ses anticléricaux provoque des sacrilèges.
La secte catholique soutient que le roi d’Espagne et la constitution religieuse de Rome sont légitimes.
Les révolutionnaires français sont des mécréants et des athées.…qui incendient, tuent et massacrent.

Lire la suite

QUE FAIRE DU ROI ?


lu 9573 fois
Les girondins veulent un procès à l'avantage du roi, sous forme d'une réconciliation par contre pour les montagnards, les réponses divergent.

Lire la suite

LA CREATION DU DEPARTEMENT DES PYRENEES-ORIENTALES.


lu 1997 fois
Le 3 mars 1790, l'existence du département prend effet par leur fonctionnement.
Le département des Pyrénées-Orientales est créé en application de la loi du 08 janvier 1790 porte le N° 64 dans le tableau.
L'exiguïté de la province du Roussillon cédée par les articles 42 et 43 du traité des Pyrénées le 07 novembre 1659 n'a que 200 lieues2 de superficie.
Sa longueur la plus grande est de 31 lieues (150 km) et sa largeur la plus grande est de 13 lieues (63 km).

Lire la suite

COMMENT VIT-ON EN 1792 ?


lu 7678 fois
La mobilisation des jeunes hommes provoque de nouvelles difficultés car les communes manquent de main-d'oeuvre.
Plus de soldats mais dans les villages la misère s'installe et les récoltes de l'année sont mauvaises, les céréales et le blé sont rares et taxés, la paille et le foin font défaut et créer un rejet de la politique de la Convention Nationale.

Lire la suite

L'Angleterre, l’âme acharnée de la 1ère coalition.


lu 1350 fois
L'Angleterre suit avec intérêts grâce à son ambassadeur à Paris, George Grenville-Levenson l'arrestation de la famille royale et l'instauration de la 1ère république par la Convention Nationale.

Lire la suite

LA CONVENTION NATIONALE, UNE MACHINE A COMPLOTS.


lu 3566 fois
Le 20 septembre 1792 née la Convention Nationale de la vacance du pouvoir, elle meurt le 26 octobre 1795.
Sa vie non extensible non compressive entre ses deux dates est une fabuleuse force par son rayonnement et la multitude de ses complots pour qu'elle disparaisse.
Son existence ne laisse personne indifférent.

Lire la suite

DANS LES PYRÉNÉES ORIENTALES


lu 2980 fois
Le département en 1793 compte 108 000 habitants et Perpignan 13 500 habitants.
Les routes du département sont mal entretenues et difficiles d'accès pour les voyageurs.

Lire la suite

DEPUTES 1792, LA SPIRALE DE LA 1ere REPUBLIQUE.


lu 2744 fois
Du 11 au 20 septembre 1792, les députés catalans mobilisés débordent d'orgueil nationaliste par le zèle de la dynamique de nouvelles résolutions libérales arrivent à Paris.
Joseph Fabre présent n'est pas encore malade.
Les deux anciens députés de la Législative, François-Xavier Llucia et François Siau viennent à leur rencontre pour que nos conventionnels se familiarisent aux rues trépidantes des faubourgs et leur désigne l'hôtel "le Rendez-vous" rue des fossés à Montmartre pour prendre des chambres.

Lire la suite

DECLARATION DE GUERRE 1793


lu 2895 fois
Le 07 mars 1793, sur le rapport de Bertrand Barère, la France declare la guerre à l'Espagne.
Manuel Godoy fait jouer le pacte de famille de 1761 pour sauver les Bourbons français.
Pour la Convention Nationale, c'est abattre le despotisme espagnol représenté par le roi Carlos IV.

Lire la suite

CONVERSION DE DATE REPUBLICAINE EN DATE GREGORIENNE


lu 4845 fois
La Convention Nationale crée un nouveau calendrier, le 6 octobre 1793-15 vendémiaire an II pour supprimer les saints et interdire le culte du dimanche.
Le début du calendrier est le jour de la proclamation de la 1ere République, le 22 septembre 1792, jour de l'équinoxe d'automne.

Lire la suite

LES REQUISITIONS ET LES DESTRUCTIONS


lu 2383 fois
Les familles d'agriculteurs et les fermiers se plaignent des confiscations de leurs bétails, malgré les privations qu'ils ont endurées.

Lire la suite

L'EMBROUILLE DES COULEURS DE LA COCARDE


lu 3623 fois
En 1792, la 1ere république ne supprime pas le blanc, la couleur des royalistes.
L'enseigne royale est bleue semée de fleurs de lys d'or.

Lire la suite

OU DOIT SE PRODUIRE L'ATTAQUE ?


lu 2867 fois
Dans l’enthousiasme des patriotes parisiens la Convention Nationale déclare la guerre à L'Espagne.
L’euphorie de combattre la tête couronnée d’Espagne déchaine les passions, sans se soucier de l’état des troupes et du matériel du département.

Lire la suite

MARCHANT Mathieu, Henri DE LA HOULlÈRE Gouverneur de Salses.


lu 2301 fois
Le titre posthume de gouverneur de la forteresse de Salses est décernée à Mathieu De La Houlière, nomination qu'il n'obtient pas.

Lire la suite

L'INVASION ESPAGNOLE


lu 3533 fois
Pour des catalans illettrés, cette guerre est une guerre de religion.
Cette guerre franco-espagnole va faire revenir et rétablir les prêtres et les religieuses qui ont émigrés dans la catalogne à la suite des dispositions outrageuses de la république.
Les catalans sont témoins de scène de destructions dans les églises.
De tyrannie envers les gens du culte...

Lire la suite

A SAINT LAURENT DE CERDANS DEVENIR ESPAGNOL POUR ÉVITER UNE TUERIE


lu 4549 fois
La provocation et la pression militaire obligent les somatents à prendre les armes pour défendre leur liberté de culte.
Cette rébellion pèse sur la commune.
La république veut déportés 490 villageois. 980 personnes ont leurs biens confisqués et 510 habitants sont emprisonnés.
Cette sentence doit se produire dans les journées qui suivent.
Le maire et ses habitants sont réunis depuis trois jours.
Aucun des habitants ne veut partir car s'ils enfuient leur village sera détruit et brûlée.

Lire la suite

ARLES SUR TECH, LA GENEREUSE


lu 1648 fois
En 1793, Arles sur Tech au fond de la vallée est accueillante, généreuse où chaque famille s'est promis durant son existence à rendre l'hospitalité du pèlerin.
C'est l'ancienne capitale minière du Vallespir par ses forges dispersées sur les 2 versants couverts de forêts dominicales de châtaigniers et de chênes.

Lire la suite

LA PRISE DE CÉRET PAR LE COMTE DE LA UNION


lu 4006 fois
La garnison espagnole aux ordres de Juan Escofet pénètre pendant la nuit du 16 avril 1793 dans le massif du Vallespir par le col de la Illas
La commune de Céret est située à 170 m d'altitude sur la rive droite du Tech.
La possession stratégique du pont en pierre traversant la rivière Tech sur la commune est l'objectif principal de chaque armée pour le passage des hommes et du matériel.

Lire la suite

BATAILLE DU MAS DEU, LE 17-18-19 MAI 1793.


lu 5712 fois
La Commanderie du mas Deù est le symbole puissant de la donation des rois de Majorque.
Son influence est persuasive dans les domaines de l'administration de la Catalogne et de l'Aragon.
Son ordre, les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem consacre la noblesse et les dons des chevaliers de l'ordre du Temple leur vouent protection et soutien financier.

Lire la suite

CAPITULATION DU CAPITAINE LAFRAISSE AU FORT LAGARDE


lu 3411 fois
Le fort Lagarde de Prats de Mollo est construit à 1 400 m sur l’emplacement de la tour à signaux Laguardia qui surveille le col d'Ares, le passage frontière à 14 km entre les deux vallées, du Vallespir en France et du Ter en Espagne.
Prats de Mollo en 1793 compte 2 880 habitants se situe à 60 km de la citadelle de Perpignan.

Lire la suite

LA FAMINE VAINQUEUR DU GOUVERNEUR MICHEL DAUDIES ET DE SES 440 HOMMES.


lu 3972 fois
Pourquoi la prise par le blocus de Fort les bains ?
Il fait parti des 3 postes avancés qui garantissent aux espagnols une défense de leur artillerie et la sécurité sur la route dans l'axe qui longe la rivière Tech.
Prats de Mollo==Els Banys d'Arles==Céret.

Lire la suite

VOLONTAIRE DANS UN BATAILLON


lu 2063 fois
L'ennemi doit se trouver dans un climat d'insécurité afin de le déstabiliser, de le provoquer et de le harceler.
Cette guerre est mélange de bataillons volontaires et de bataillons d'hommes professionnels qui collaborent avec le corps principal de l'armée.

Lire la suite

LE PUIG ORIOL, LA COLLINE DES HOMMES LIBRES.


lu 1546 fois
Dans la nuit du 29 juin 1793 des colonnes espagnoles partent de la commune d'Argelès de la Marenda pour attaquer la ville de Collioure au cœur des Albères qui constitue un espace naturel qui sert de frontière.
La garnison de Collioure est avertie de l'attaque des troupes espagnoles durant la nuit.

Lire la suite

L'ARMEE DES PYRENEES ORIENTALES 1ERE PARTIE


lu 3270 fois
Des onze armées reparties sur le sol français, l'Armée des Pyrénées Orientales est celle qui est la plus délaissée du territoire.
La Convention estime que l'Espagne, n'est pas une nation militaire et son armée n'est pas assez puissante pour la craindre.

Lire la suite

MANIFESTE DU 3 JUILLET 1793 POUR OCCUPER LA TET.


lu 2303 fois
Pedro et Rafael Adorno deviennent les organisateurs de l'attaque du Têt avec 3 000 hommes.

Lire la suite

BANYULS SUR MER, L'HERITAGE DU 25 FRIMAIRE AN II D'ELS SOMATENTS.


lu 4282 fois
Les somatents de Banyuls de la Maresma appliquent la stratégie de prendre les armes comme les révoltes de 1675 et 1677.
Ce n'est pas une milice mais une tradition ancestrale de défense transmise à chaque famille pour protéger leur maison et leur contrebande.
Vaincus, ils le seront même s'il faut aller jusqu'à la limite extrême du courage et de l'espoir.

Lire la suite

CURTEN JUAN-ANTONIO, LE RESCAPE DE L'EXPEDITION D'ALGER.


lu 1890 fois
Qui est Juan Antonio Curtén (1730-1796), ce général victorieux avec les gardes Wallonnes à la bataille du Mas Deu, le 20 mai 1793 ?

Lire la suite

FEDERALISME, LE 2 EME FRONT DES PYRENEES-ORIENTALES.


lu 3774 fois
Restituer la complexité du mouvement fédéraliste au sein des Pyrénées-Orientales durant la guerre contre l'Espagne, c'est associé l'insurrection à l'ensemble des autorités départementales pour leur collaboration.
L'authenticité du mouvement fédéraliste reste dissimulée pour éviter les représailles.
Trop d'administrateurs impliqués perdent leur vie ou sont persécutés par les détenteurs au pouvoir.

Lire la suite

LA MACHINE A RESQUISITIONNER


lu 1765 fois
Le département est un véritable paillasson ou les deux armées françaises et espagnoles vont tout sacrifier.
L'économie du département est de brûler les champs et les fermes si les occupants ne collaborent pas avec leurs soldats.

Lire la suite

VILLEFRANCHE DE CONFLENT, LA TETE ET LA CLEF.


lu 2495 fois
Pourquoi un retrait si rapide des Espagnols de Villefranche du Conflent alors que la ville leur est acquise ?
Carlos IV et Manuel Godoy changent la stratègie de guerre aprés la défaite de la bataille de Perpignan en septembre 1793.
Antonio Ricardos decide de retirer ses troupes de la vallée du Têt.

Lire la suite

Jean Pache a-t-il cédé le Roussillon à l'Espagne ?


lu 1090 fois
François-Xavier Llucia est le dépositaire de l'administration du département des Pyrénées-Orientales, les correspondances de la nation lui sont adressées et toutes les réponses sont faites par lui.
Le 20 mars 1793, François-Xavier Llucia écrit à son collègue du Lot-et-Garonne le général Jean-Gérard Lacuée :
…"Il me tarde quelques triomphes sur l'armée espagnole pour oublier les pillages et les scènes humiliantes de ceux qui en sont les apologistes après avoir été les provocateurs"…

Lire la suite

Arthus De Chalvosson et ses hommes, gavatxs au château de Mosset.


lu 1194 fois
Avec l'arrestation du capitaine Arthus De Chalvosson et de ses hommes, le 2ème bataillon du 79ème de Champagne disparait complément.
Son effectif est rayé de l'Armée des Pyrénées-Orientales car tous ses militaires et ses officiers sont prisonniers en Espagne.

Lire la suite

LE 10 AOUT 1793, L'ANNIVERSAIRE CAUCHEMAR.


lu 1745 fois
Le 10 août 1793, les commissaires de la république envoyés pour vérifier la commémoration du 1er anniversaire de l’abolition de la royauté trouvent un conseil départemental inexistant et un Etat Major peu convainquant.

Lire la suite

LA CHUTE DE LA FORTERESSE DE BELLEGARDE


lu 2842 fois
Sans la traitrise du capitaine du génie français Cotte De Latour qui offre ses services à Manuel De Gagigal, commandant l’artillerie espagnole, le fort de Bellegarde ne saurait jamais tomber dans les mains de l'Armée de Catalogne.

Lire la suite

LOUIS-CHARLES DE LA MOTTE ANGO, VICOMTE DE FLERS.


lu 2802 fois
Le 14 mai 1793, Louis-Charles De La Motte-Ango, vicomte De Flers à 36 ans arrive avec la nomination de 3ème commandant de l'Armée des Pyrénées-Orientales pour remplacer son ami et son confident Mathieu Marchant De La Houlière, suspendu depuis la défaite de Céret du 20 avril 1793 par les représentants du peuple.
Pour Luc Siméon Auguste Dagobert, le nouveau commandant en chef de l'Armée des Pyrénées-Orientales n'est pas un étranger puisque la commune de Chapelle-en-Juger près de Saint-Lô où il est né se situe à 30 km du domaine de la famille De Flers.

Lire la suite

MOSSET 17 AOUT 1793-REBELLION POUR LA DEMOCRATIE


lu 5206 fois
La route de Mosset est non surveillée par les Espagnols qui se méfient d'une invasion languedocienne.
Ils envoient un détachement pour occuper le bourg de Mosset et verrouiller la route de l'Aude en direction du village de Roquefort de Sault.

Lire la suite

LES COMBATS DU COL DE LA PERCHE-28 AOUT 1793.


lu 2098 fois
Les combats des 27 et 28 aout 1793 "del coll de La Perxa" font partis d'une opération militaire de diversion contre l'étreinte espagnole des postes de Cabestany et d'Orles proches de la citadelle de Perpignan, à l'occupation de Villefranche du Conflent et à la concentration du campement espagnol devant la citadelle de Mont-Louis.

Lire la suite

L'ARRIVEE D'HILARION, PAUL-PUGET, MARQUIS DE BARBENTANE


lu 3215 fois
Les représentants Claude Fabre et Raymond Gaston ont eu raison du général Louis-Charles De La Motte-Ango, vicomte De Flers.
Depuis le premier avril 1793, Charles, François Dumouriez devenu traître à la nation est recherché par les armées.
Le marquis de Flers, son aide de camp dans la campagne du Nord subit les conséquenses de cette traitrise.
Les militaires et les représentants vont se liguer contre lui pour l'évincer.

Lire la suite

TRESSERRA, VILLAGE REBELLE


lu 1920 fois
Faut-il être passif devant ces exactions et ces cruautés ?

Lire la suite

ANTONIO RICARDOS VEUT LA CITADELLE DE PERPIGNAN


lu 4918 fois
Prendre la citadelle de Perpignan, c'est gagner la guerre de la Catalogne et affaiblir la Convention Nationale.
Dés le début de mai 1793, Antonio Ricardos n'a qu'une seule ambition prendre Perpignan
Il ne cherche pas l'affrontement direct avec l'imprenable citadelle et ses garnissons.

Lire la suite

17 SEPTEMBRE 1793-LA BATAILLE DE PEYRESTORTES


lu 8109 fois
Le 04 septembre 1793,"Je vais mettre à l'abri les troupes à Narbonne car je n'ai aucune responsabilité à défendre la ville de Perpignan."
Joseph Puget-Barbantane écrit qu'il abandonne Perpignan au Comité du Salut Public.
La population affamée, dans le désarroi et la consternation apprend que le chef militaire qui doit les défendre s'enfuit avec Vincent Giacomoni et le représentant Raymond Gaston s'abriter à Narbonne à 65 km.

Lire la suite

MORT A LA BATAILLE DE TROUILLAS, OU EST TA VICTOIRE ?


lu 4162 fois
Dans tout le département, la défaite et le retrait de l'Armée de la Catalogne de Perpignan projettent un écho de vainqueur, propulse un moral d'exploit et de conquête à l'Armée des Pyrénées Orientales.
En manque de résultats, les résonances de l'Etat Major français sur les affrontements sont souvent médiatisées en victoire et les officiers battus exagèrent la force espagnole pour satisfaire leur conscience.
L'écrasement des espagnols à Peyrestortes est l'objectif obsessionnel de vengeance, il unit les forces révolutionnaires dans un désir de revanche pour purger les souffrances.

Lire la suite

LA REVANCHE DE LUC-SIMEON-AUGUSTE DAGOBERT DE FONTENILLE.


lu 3497 fois
Le 4 octobre 1793, Luc Siméon Auguste Dagobert de Fontenille et ses 300 hommes s'emparent de Camprodon.

Lire la suite

FRANCOIS-AMEDEE DOPPET 8 EME COMMANDANT EN CHEF


lu 3062 fois
Sa nomination le 03 novembre 1793 pour remplacer Louis Turreau surprend tous les officiers.
Est-ce l'homme capable de créer la dynamique qui manque à cette armée révolutionnaire qui part à la dérive ?

Lire la suite

EUSTACHE-CHARLES DAOUST, 6 EME COMMANDANT EN CHEF : "LE FAVORI".


lu 2620 fois
Le 04 septembre 1793, Eustache-Charles Daoust inaugure son grade de commandement par la plus glorieuse victoire de l'Armée des Pyrénées-Orientales du 17 septembre au bourg de Peyrestortes saluée comme "la plus belle et illustre bataille" par le représentant Jacques Cassanyes.

Lire la suite

Dagobert De Fontenilles échappe à la kabbale et meurt du typhus.


lu 1229 fois
Luc Siméon Dagobert en lutte incessante contre les 3 représentants et fou de jalousie du succès des officiers échappe par son éloignement en Cerdagne aux reproches et trouve un allié avec l'arrivée de Louis Turreau.
Ensemble, ils organisent une vengeance.
Louis Turreau joue un rôle funeste en établissant une liste d'officiers et de militaires soupçonnés qui vont faire l'objet de dénonciation, il a un pouvoir sans limite au niveau du Comité du Salut Public.

Lire la suite

ÉDOUARD MILHAUD ET PIERRE SOUBRANY : LES MESSAGERS DE LA TERREUR.


lu 4400 fois
Début 1794, la survie de la révolution se joue.
L'hostilité contre l'étranger s'exprime de façon ouverte.
Le nombre considérable de soldats dans le département menace l'équilibre des bourgs et des villages.
Les militaires logés chez l'habitant avec des contraintes de réquisition et de violence offre un mode de vie différent ou le pillage prend une grande part.
06 janvier 1794, de nouveaux représentants instruments de la terreur sont arrivés pour rendre la confiance et réconforter l'Armée des Pyrénées-Orientales.
Chacun voudrait que ces nouveaux représentants ne commettent pas les erreurs de 1793,
interférer dans les affaires et les stratégies militaires et se consacrer dans leur rôle d'organisateur afin d'obtenir la victoire des soldats Français.

Lire la suite

QUI A TUE CLAUDE-DOMINIQUE FABRE ?


lu 2247 fois
Le représentant en mission Claude-Dominique Côme Fabre, député de l'Hérault n'hésite pas à calomnier et accuser les catalans avec des paroles racistes et inquiétantes pour une population assiégée et manquant de nourriture.
"Ces catalans du Roussillon sont plus Espagnols que Français."
"C'est une vaste famille de prêtes et d'émigrés."
"Mais l'instrument de mort est là en permanence pour que ses émigrés et ses prêtes y passent tour à tour".

Lire la suite

SERVICE SANTE DE L'ARMEE DES PYRENEES-ORIENTALES.


lu 2188 fois
Après le dossier du bilan des morts civils et le dossier sur l'argent, le nerf de la guerre,
le 3eme dossier énigmatique, du S.S.A.=Service Santé de l'Armée des Pyrénées-Orientales, censuré est ouvert.

Lire la suite

BIENVENUE A JACQUES-FRANCOIS COQUILLE DUGOMMIER


lu 3800 fois
Ces mots résonnent en écho et sont entendus par chaque soldat :
"Vous n'avez pas été vaincu par l'ennemi, vous avez été trahi par vos supérieurs".

Lire la suite

QUERELLES AU COMMANDEMENT ESPAGNOL


lu 1991 fois
Parcourir les positions espagnoles car dans les rangs des troupes la division du commandement fait beaucoup de dégâts et de désertions.
Plus rien ne va plus au commandement en chef entre Las Amarillas et Antonio Ricardos.

Lire la suite

MORT TRAGIQUE D'ANTONIO RICARDOS


lu 8876 fois
Conquérant de Manuel Godoy.
Le duc de Trouillas pour les catalans.
Conquistador des révolutionnaires français,
Antonio, Buenaventura, Ricardos Carrillo De Albornoz est malade depuis deux mois.
L'alcool et le froid empèchent les globules blancs de combattre l'infection et celle-ci se propage à travers le sang jusqu'aux poumons.
Antonio Ricardos est à Madrid auprès des siens, mais le combattant est faible.

Lire la suite

LA REUNION SECRETE DES GENERAUX ESPAGNOLS


lu 2554 fois
Que se passe-t-il ce 26 septembre 1793 ?

Lire la suite

CAMP DE L'UNION : PORTES OUVERTES


lu 3050 fois
L'Armée des Pyrénées-Orientales comprend 18 800 hommes.
Plus de militaires que la population de ville de Perpignan.
Le nombre de militaires français est identique à l'effectif de l'armée espagnole.
Où sont les 6 000 militaires français du début de la guerre en avril 1793 ?

Lire la suite

L'ARMEE DES PYRENEES-ORIENTALES (2 EME PARTIE)


lu 4362 fois
Jacques-François Dugommier et Pierre-François Augereau vont alerter les autorités nationales par l'intermédiaire du Chef de l'Etat Major le général Lamer et le ministre de la guerre Jean-Baptiste Bouchotte conscients de la médiocrité des résultats obtenus par les prédécesseurs.

Lire la suite

LA PROPAGANDE PREND LE CONTRÔLE DE LA POPULATION.


lu 1901 fois
La propagande militaire, encore de la propagande militaire et toujours de la propagande militaire qui fait apparaître des nouveaux mots où se propage la haine comme une rumeur malsaine envers l'espagnol.
La distinction du vrai et du faux n'existe plus.
La logique militaire de guerre est de propager le mensonge.
Convaincre une population soumise sans trop de difficulté que la lâcheté devient le courage, que le mal devient le bien.

Lire la suite

L'ARSENAL EN PLEIN ESSOR


lu 2590 fois
Au paravant, le salpêtre venait de l'Inde, trop cher, le département est contraint à trouver du salpêtre dans le sol, de le raffiner et de le sécher rapidement.
Le salpêtre est un sel qui se trouve sur les murs humides riche en azote comme les étables, les fosses à purin.
La grande campagne de récupération de métaux est une opération militaire destinée à déchristianiser les habitants du département, elle consiste à faire fondre les cloches des chapelles, des églises et des statuts pour les transformer en canons.

Lire la suite

MISSION PALAU DEL VIDRE


lu 2239 fois
Le 17 avril 1794 Pierre-François Augereau est l'un des plus grands tacticiens et stratèges des généraux composant l'Armée des Pyrénées-Orientales, il reprend le bourg de Palau del Vidre qui ouvre la route des massifs des Albères.
Pourtant il sert d'appât pour les combats espagnols alors que c'est un maître de guerre.
Napoléon Bonaparte s'apercevra de son génie durant les 5 jours d'aout 1796 à la bataille de Castiglione.

Lire la suite

LA DIVISION AUXILIAIRE PORTUGAISE EN SOUTIEN.


lu 1937 fois
Conformément à l'accord signé avec l'Espagne le 15 Juillet 1793 entre Manuel Godoy et Diego Noronha, 2 Divisãos Auxiliar Portuguesa arrivent en renfort.
2 divisions portugaises composées de 6 régiments d'infanterie soit 25 % de l'ensemble de l'infanterie du Portugal renforcées par des officiers nés à l'étranger viennent soutenir l'Armée de la Catalogne.

Lire la suite

LOUIS TURREAU, SA DEFAITE AU PLA DEL REY, UN SECRET-DEFENSE.


lu 6243 fois
Louis Marie Turreau de l'Etat-Major de l'Armée des Pyrénées-Orientales prépare la bataille du Boulou avec 22 000 hommes sur les conseils de Luc Siméon Dagobert et d'Eustache-Charles Daoust contre le camp espagnol .
Luc Siméon Dagobert pour la réussite de cette bataille combine en une diversion dans le Ripollès espagnol à Camprodon avec 5 000 hommes et 2 brigades de cavaliers contre les somatents du padre Marti Cuffi et les fantassins de Manuel Gutierrez pour diviser l'armée d'Antonio Ricardos.

Lire la suite

CERET PRESERVE SAINT FERREOL DE SA DESTRUCTION, LE 26 NOVEMBRE 1793.


lu 1939 fois
La chapelle Saint Ferréol* éloignée de la route des charrettes est un refuge construit par les bénédictins de l'abbaye d'Arles sur Tech pour le repos des pèlerins qui gravissent les chemins vers les monastères des versants du Vallespir et de la haute Muga.
En 1772, l'ermitage est agrandi à 22 m sur 6 m 70 de large, son bénitier d'origine est conservé.

Lire la suite

DE QUOI EST MORT ALEJANDRO O'REILLY ?


lu 2415 fois

Texte modifié le, 10 octobre 2011 par Bernard Prats.

Sa mort suspecte reste toujours une énigme.
Est-il mort empoissonné ?
Est-il mort de suite de maladie ?
Est-il mort suite à un reglement de compte du désastre de 1775 ?
Est-il mort d'ivresse ?
Sa mort fut rapide, même les contemporains restent muets sur les circonstances de sa mort.

Lire la suite

LA PRISE DU FORT SAINT ELME, UN COMBAT D'ARTILLEURS.


lu 3175 fois

Texte modifié le, 03 janvier 2012.

Dans l'après-midi du 3 mai 1794, Jacques Dugommier établit son Etat-Major dans une bergerie sur le contrefort du massif "las Daynas".
L'enceinte du fort Saint Elme est exposée à 470 m aux batteries de brèche, Jacques Dugommier s'aperçoit que le fossé manque de contrescarpe et de chemin couvert, il veut profiter de cette faiblesse.

Lire la suite

MUTISME A VILLELONGUE DELS MONTS, LE 07 DECEMBRE 1793.


lu 1864 fois
6 lignes de faits angoissants suffisent à taire l'affront d'une attaque par la prise en revers d'un campement entier et créer la déroute d'une division.

Lire la suite

"GLORIA VICTIS" S'ECRIT GUILLAUME MIRABEL DEVANT SAINT LAURENT DE CERDANS.


lu 2324 fois
Guillaume Mirabel est né le 29 août 1744 à la suite de sa nouvelle promotion au titre de général de brigade le 23 décembre 1793.
Guillaume Chaudron-Roussau lui a confié la mission de détruire et bruler le village de Saint-Laurent de Cerdans.

Lire la suite

HOMMAGE A LUC DAGOBERT


lu 7708 fois
Luc-Siméon, Auguste Dagobert est élévé à la Chapelle-Enjuger dans la Manche, nul ne se doute qu’un normand devient le libérateur de la Cerdagne française.

Lire la suite

BATAILLE DU BOULOU 1ère PARTIE


lu 6301 fois

Texte modifié, le 20 novembre 2012 par Bernard Prats.

Le 27 avril 1794 à 4 heures du matin, débute la bataille du Boulou sur le large plateau dominant le village de Montesquieu et dure 5 terribles jours.

Lire la suite

BATAILLE DU BOULOU (FIN)


lu 8887 fois
Texte modifié le, 21 novembre 2012 par Bernard Prats.

Durant la nuit du 29 avril 1794, 28 000 fantassins, artilleurs et cavaliers français passent la rive droite de la rivière Tech par le gué du village de Brouilla.
Le commandant en chef Jacques-François Dugommier de l'armée des Pyrénées-Orientales place son dispositif militaire par rapport aux rives de la rivière Tech.

Lire la suite

EUGENIO NAVARRO REND LES CLES DE COTLLIURE


lu 2712 fois
Eugenio Navarro et ses 7 600 hommes obtiennent le droit de rentrer en Espagne sous cinq conditions.
Quels accords a-t-il conclus et sous quelle condition ?

Lire la suite

LA ROYAL FONDERIE DE SANT SEBASTIA DE LA MUGA. 1766-1794


lu 3810 fois
En 1794, la fonderie de Sant Sebastiá de la Muga est un véritable arsenal militaire.
Son activité ne s'arrête pas durant toute l'année, le four brûle douze mois sans interruption.
Ce n'est pas une forge catalane mais le précurseur des fonderies actuelles.

Lire la suite

SANT LLORENC DE LA MUGA DEVIENT FRANCAIS


lu 3361 fois
Texte modifié le, 06 février 2011
Charles Augereau demande à la population d’enterrer leurs morts et de lui remettre les clés de l’arsenal militaire de Sant Sebastiá.
Lorsqu’il se rend sur les lieux, il découvre médusé l’avant-garde d’un haut-fourneau révolutionnaire fait d’un grand four conçu par le fils du suisse Jean Maritz.

Lire la suite

LES INDULGENTS ET LES EXAGERES SONT GUILLOTINES


lu 2775 fois
Les échecs successifs des différentes familles politiques révolutionnaires qui n’arrivent ni à obtenir, ni à se maintenir au pouvoir.
L'impossible solution sur la vacance du pouvoir accentue l'équation entre les demandes sociales d'une nation et les réponses révolutionnaires.
Ils sont responsables des excès du pouvoir et de ses impasses.
.

Lire la suite

RESURRECTION DES SOMATENTS DURANT LA GUERRE A MORT.


lu 2045 fois
La publication du "Diaro de Barcelona" le 09 juin 1794 lance l'appel à l'exhortation du peuple des somatents.
"Frappe violement du pied la terre catalane, tu en fais sortir des paysans armés"
suggèrent les regidors à Lluis Carvajal commandant en chef de l'Armée de Catalogne durant la réunion de Barcelona.
Les somatents rétablies trouvent une fabuleuse satisfaction de revanche eux les vaincus de la guerre de Succession Espagnole contre ces mêmes Bourbons.
Cette reconnaissance historique est un honneur pour leurs ancêtres saignés en 1714.
Conçus à Barcelona en 1291 par le roi de Majorque Jaime II les compagnies des somatents sont réquisitionnées.

Lire la suite

LA CATALOGNE VA-ELLE DEVENIR UNE REPUBLIQUE ?


lu 1976 fois
Mai 1794, des orientations nouvelles de la part de la Convention Nationale arrivent sachant que la révolution n’est pas terminée ?
Les révolutionnaires partagent mal leurs divergences, ils sont convaincus d’être les acteurs d’un moment privilégié inachevé.
Les révolutionnaires tentent de canaliser la révolution, de la maitriser, de la calmer, de la figer sur la base de leurs principes, de leurs droits.

Lire la suite

DON VALLESANTARO TIENT 134 JOURS AU FORT DE BELLEGARDE.


lu 3594 fois
Jacques Dugommier n'a pas le matériel d'artillerie pour satisfaire deux opérations d'artilleurs en même temps, détruire le fort Saint Elme et démolir la forteresse Bellegarde.
Son Etat-major le convint de conserver en état la forteresse de Bellegarde et la propagande militaire s'empare de sa noble intention qui enchante le Comité de Salut Public.

Lire la suite

19 MAI 1794-LA BATAILLE DE LA SIERRA SANTA MAGDALENA


lu 2657 fois

Texte modifié le, 18 juin 2011.

Lluis Fermin de Carvajal, chef de l'Armée de la Catalogne décide cette bataille doit faire diversion et libérer les espagnols assiégés à la forteresse Bellegarde.
L'isolement de Charles Augereau et ses 6 000 hommes loin du Quartier Général sert d'amorce.
Leur fragilité ne fait aucun doute. De La Union exécute son plan compte tenue de la faiblesse et de l'éloignement des troupes, il est persuadé de les écraser.

Lire la suite

7 JUIN 1794-BATAILLE DEL LLOBREGA


lu 2648 fois
A une altitude de 51 mètres, Pont de Molins est un bourg, c'est essentiellement un pont sur la Muga qui relie la France à l'Espagne.
Ce village se dresse sur l'ancienne route de 2 750 Km nommée via Domitia, qui forme l’axe entre Rome et Cadix.
En 1794, les routes sont boueuses et inéxistantes entre la France et l'Espagne, il faut faire appel au corps du génie des armées pour colmater les trous profonds sur les chemins et retablir les sentiers de montagne effrondrés.

Lire la suite

LE CHEF DES PILLARDS EN CERDAGNE.


lu 2170 fois
La Cerdagne est magique avec ces églises, ces oratoires, ces ermitages, ces synagogues et ces monastères.
La Cerdagne est mystérieuse avec les légendes de ces sources chaudes guérisseuses, de ces eaux glacées miraculeuses, de ces chênes et ces figuiers sacrés auxquels les catalans sont attachés.
La Cerdagne : c'est un récit de contes sur des grottes habitées par des êtres malfaisants qui attirent le promeneur par des diableries mais aussi les mystères des dragons et les esprits maléfiques qui vivent dans les lacs ou les repères d'énormes rochers comme les dolmens qui abritent des sorcières et des elfes.

Lire la suite

FARGA PALAU, LA MYSTERIEUSE MANUFACTURE D'ARMES DE RIPOLL.


lu 6935 fois
La manufacture est elle un secret militaire ?
La technique de sa forge, la précision de ses fusils et le luxe de ses armes lui ont attribué une réputation internationale.

Lire la suite

RIPOLL, SIX JOURS POUR EN FAIRE DES RUINES.


lu 2163 fois
Les éclaireurs de Ripoll sont de retour aprés 3 jours d'observation, ils ont localisé la manufacture d'armes.
Le 11 juin 1794, François-Amédée Doppet quitte Camprodon pour accomplir sa mission à Ripoll,
il laisse 2 500 hommes sous le commandement d'Etienne Charlet.

Lire la suite

CAMPRODON, LA VENGEANCE PAR LES FLAMMES.


lu 1895 fois
François-Amédée Doppet incarne la perversité révolutionnaire. Il a fait brûler les maisons des suspects de Lyon, ce qui lui a lui valu des louanges de la Convention Nationale.
L'histoire se nourrit de la vérité absolu. Elle bannit le génocide, le terme est trop violent, elle lui préfère la déclinaison de massacre, de tuerie de masse. Le somatent fait-il parti d'une population d'insurgée ?

Lire la suite

LA DECHRISTIANISATION A-T-ELLE DES LIMITES ?


lu 3067 fois
La déchristianisation est une décision conjointe entre la politique et la volonté populaire.
La déchristianisation crée un vide par la disparition de la religion.
La déchristianisation s'annonce par la fermeture des églises, par la traque des prêtres réfractaires et par la destruction des objets religieux de valeurs inestimables.

Lire la suite

LE 9 THERMIDOR A-T-IL ARRETE LA REVOLUTION ?


lu 4425 fois
La rumeur concernant la conspiration "Robespierre-roi" a parfaitement fonctionnée.
Les attaques décisives viennent des chefs de file des montagnards et des Robespierristes.
Bertrand Barère en tête devient le plus actif.

Lire la suite

BATAILLE DE SANT LLORENC DE MUGA-13 AOUT 1794


lu 2447 fois
Un champ de bataille gigantesque avec un intervalle de 38 km où se déroule en même temps, deux combats qui ne faut à aucun cas dissocier.
Tactiquement le village de Sant Llorenç de la Muga et le bourg Cantallops font partie d'une unique bataille et même stratégie.

Lire la suite

FRANCISCO SOLANO-ORTIZ DE ROSAS, TRIOMPHE AU FORT SAINT-ELME.


lu 1564 fois
Une question qui revient sans cesse :
"Que deviennent les soldats espagnols qui capitulent après la reprise du port de Collioure et qui retournent en Espagne sans avoir droit d'exercer dans l'armée en mai 1794 ?"
Francisco Solano-Ortiz De Rosas 25 ans, fait parti des officiers qui déposent les armes sur la plage de Banyuls Marenda.
L'ordonnance militaire espagnole consigne sur ses états de service pour cette période :
"Prisonnier sans altération de l'honneur militaire suite à un acte de service".

Lire la suite

OU SE TROUVE LA MONTAGNE NOIRE ?


lu 4164 fois
Lire les cartes de Catalogne pour y trouver sa position n'est pas chose simple car le massif ne porte pas ce nom.
Ne chercher pas le terme de Muntanya Negra sur les reliefs des Albères, ni la Sierra-Négro qui vous dirige vers la province espagnole d'Alicante.

Lire la suite

DISPARITION DE L'AN II


lu 2179 fois
Par décret du 26 aout 1794, la Convention Nationale change les deux représentants du peuple en mission dans l'Armée des Pyrénées-Orientales, car les conventionnels ne doivent pas effectuer de charge au-delà de six mois.

Lire la suite

LA SITUATION DES DEUX ARMEES


lu 1885 fois
Le général Lluis Fermin De Carvajal, Comte De La Union présente sa démission au roi Carlos IV en tant que commandant des Armées de la Catalogne suite à ses échecs.
Il n'a pas empêché l'Armée des Pyrénées-Orientales de s'emparer du fort de Bellegarde.
Il vient de subir, le 13 aout 1794 une sévère défaite à la bataille dont il est l'initiateur au cœur du massif de la Sierra Santa Magdalena.

Lire la suite

NAITRE ET MOURIR SOMATENT


lu 2577 fois
Les bonnets rouges,"barratina" le couvre-chef qui marque avec la langue l'appartenance des somaténts en résistance contre l'envahisseur.
Cette langue, un code de relation qui par sa valeur, sa tradition, ses lois transmet et perpétue la culture et l'art d'une communauté.
Perdre sa langue usuelle et maternelle, c'est perdre sa raison d'être.
Le nationalisme catalan se traduit par son existence et la protection de sa culture, de sa langue et de ses traditions.

Lire la suite

DOMINGO SIMONIN, FACTEUR DE LA PAIX.


lu 1784 fois
Le message provient du responsable payeur français Domingo Simonin à Madrid.
Domingo Simonin est un agent secret en territoire espagnol.

Lire la suite

BATAILLE DU MONT-ROIG LE 16 NOVEMBRE 1794.


lu 4684 fois
Quels sont les deux objectifs essentiels ?
Mettre en place un dispositif pour faire sortir les fantassins espagnols des multitudes campements dispersés.
Faire sauter le verrou d’accès à l’impressionnante citadelle San Ferran de Figueres qui se dresse sur l’axe principal et sert de Q. G. au comte De La Union.

Lire la suite

LE DEVOLU DE L'ESPIONNE MICHELLE BONNEUIL.


lu 2028 fois
Pour l'Angleterre, l'infiltration le 02 aout 1794, de l'espionne Michelle Bonneuil à la cour royale espagnole est déterminante par sa capacité à se déplacer au cœur des négociations secrètes de paix que se livrent les Bourbons.

Lire la suite

MORT DE JACQUES COQUILLE-DUGOMMIER.


lu 2847 fois
Il rejoint son complice le général des artilleurs, André Guillaume Resnier De Goué dans la grotte sur le flanc rocheux de Darnius qui leur sert de campement.

Lire la suite

L'ASSAUT DU SANCTUAIRE DEL MARE DE DEU DEL ROURE


lu 9237 fois
L'imagination fait de la redoute espagnole de la Mare de Deu del Roure une invincibilité légendaire, qu'aucun envahisseur n'est capable de la détruire.

Lire la suite

LA MORT DU COMTE DE LA UNION


lu 2266 fois
Ne voulant surtout ne pas être prisonnier en raison de sa blessure à l'épaule, il ordonne à son frère d'arme Tadéo Galistero-Manrique de le tuer, ce qu'il fit.

Lire la suite

LE BLUFF DE DOMINIQUE PERIGNON DEPASSE LA REALITE DE L'HISTOIRE.


lu 3062 fois
Jacques Dugommier a rêvé de cette forteresse.
Lluis Fermin Carvajal meurt pour la défendre.
Andréas Torres en perd son honneur.
Dominique Pérignon réalise l'impossible.
La légende de la forteresse de Sant Ferrán de Figueres dépasse la réalité de l'histoire.

Lire la suite

LA FORTERESSE DE SANT FERRAN A FIGUERES


lu 3412 fois
Les plans des ingénieurs des écoles de fortification française n'ont pas trouvé de solution pour vaincre ce joyau.
Le corps du génie français sait qu'une garnison opérationnelle de 12 000 hommes peut tenir un siège au-delà de 400 jours, sans aucune restriction.
L'espionnage et les renseignements en 1794 possèdent des chiffres sur la forteresse qui donne le vertige pour l'époque.

Lire la suite

EMIGRE ET MAUVAIS FRANCAIS.


lu 2982 fois
Le 4 mai 1794, le combat des émigrés tourne au drame quand le roi Carlos IV ne s'implique plus financièrement dans la guerre et que les troupes espagnoles d'occupation en Roussillon se retirent vaincues en Espagne.
Ce bouleversement crée pour tous les émigrés de l'injustice, du cynisme et du découragement, alors qu'en France, les victoires républicaines lancent leur slogan : "Je lutte pour une vie meilleure, pour un monde plus juste".

Lire la suite

LA VERITE SUR LE GOUVERNEUR ANDRES TORRES DU CASTELL SANT FERRAN


lu 2317 fois
Jeronimo Giron-Moctezuma, marquis Las Amarillas lui confie le rôle d'un officier lâche, sans honneur, considérant que la forteresse de Figueres doit être livrée à elle-même, vidée des armements et des garnisons.

Lire la suite

MARQUIS DE LAS AMARILLAS, COMMANDANT EN CHEF DE L'ARMEE DE CATALOGNE


lu 3123 fois
Le 15 décembre 1794, le cartel des généraux de la Catalogne demande au général Jeronimo-Giron Moctezuma, marquis Las Amarillas de se rendre à Saragosse et d'attendre les ordres de la cour royale.

Lire la suite

QUI VEUT DEFENDRE SANT FERRAN DE FIGUERES ?


lu 1836 fois
L'idée de se battre face aux troupes françaises est complètement dépassée.
L'abandon de la forteresse est un ordre que le marquis Las Amarillas laisse aux occupants lors de sa fuite à Bascara.
Andreas Torres, le gouverneur ne peut pas prendre de décision de défense en son nom face aux cartels d'officiers qui s'opposent à lui.

Lire la suite

LA CITADELLE DE ROSES.


lu 5415 fois
Manuel-Maria De Tovar, gouverneur de la ville de Roses est inquiet.
A la tête de 4 500 hommes composés des régiments de la Reine, de Navarre et d'Andalousie,
il sait que le chateau de Sant Ferran de Figueres vient de capituler.
Le soutien logistique de cette citadelle et la protection de son port sont aux mains de l'envahisseur français.

Lire la suite

PALAU-SAVERDERA, LE QG DE CATHERINE-DOMINIQUE PERIGNON.


lu 2131 fois
Catherine, Dominique Pérignon partage son temps entre son Q.G. et le château de Sant Ferràn à Figueres à 8 km, où il tient ses réunions et s'informe de la progression du siège.

Lire la suite

MANUEL DE TOVAR REPOND "ROSES VEUT SE BATTRE".


lu 1819 fois
Manuel-Maria Tovar gouverneur de Roses ne se laisse pas intimider et demande un délai de 24 heures pour consulter son conseil de guerre.
Le délai lui est accordé sous condition d'un échange d'otages.

Lire la suite

LE RETOUR DE JOSE-RAMON URRUTIA.


lu 2245 fois
José Urrutia n'est pas inconnu au Q. G. de l'Armée des Pyrénées-Orientales.
A 56 ans, il commande le secteur d'Ille sur Têt sur la route du Conflent lors de l'occupation du Roussillon.
Le quartel de Gerona lui donne les pleins pouvoirs et le nomme chef de l'Armée de Catalogne.

Lire la suite

JAMAIS 2 SANS 3


lu 1659 fois
L'installation des batteries de canons n'a pas eu la réussite escomptée.
La puissance des tirs des boulets n'atteint pas la cible et ils tombent à 600 m avant.

Lire la suite

L'EXPLOIT A LA PONCELLA, LA PRISE DU CASTELL DE LA TRINITAT.


lu 1795 fois
Une opération folle en raison des difficultés de l'hiver et des obstacles du Puig Rom.
C'est une prouesse d'alpiniste que les militaires doivent exécuter car chaque mètre gravit se fait par l'abattage d'arbres et la désintégration d'immenses rochers abrupts qui forme ce couloir vertical.

Lire la suite

ENTRE TEMPETE ET NEIGE DOMINGO IZQUIERDO ORDONNE LE RETRAIT DE ROSES.


lu 2289 fois
Avec une température de – 26 °, atteler les chevaux pour trotter sur les sentiers glacés devient impossible.
Les fantassins luttent contre le scorbut avec des tisanes d'écorces, se réchauffent autour d'un feu de bois les doigts pour éviter les engelures.

Lire la suite

NAISSANCE DU FRANC POUR SAUVER LA BANQUEROUTE.


lu 2571 fois
En janvier 1960, le nouveau franc crée une angoisse alors qu'il suffit de diviser par 100 l'ancien franc.
Le franc de 1795 est un casse-tête.
Il faut diviser par 6 000 la valeur de l'assignat pour avoir 1 FRF de 1795.
Solution naïve ou conversion simpliste : une poule en 1793=10 sols, la même poule en 2012=10 euros.
Incroyable, 1 euro 2012= 1 sol de 1794 .
Plus fou : 1 livre tournois 1794 = 1 billet de 20 euros avec 220 ans d'écart.

Lire la suite

CORRESPONDANCE ENTRE JOSE URRUTIA ET DOMINIQUE PERIGNON.


lu 1811 fois
Comment mettre fin à cette guerre ?
Lorsque des négociants anglais prennent la place des comptoirs français établis en Espagne.
Lorsque la suprématie de la marine britannique menace le commerce des colonies françaises.
Lorsque la Convention Nationale souhaite se débarrasser de Louis XVII afin d'éviter à la République des complications.

Lire la suite

VICTOIRE DES MIQUELETS A LA SEU D'URGELL.


lu 2445 fois
Le 18 février 1795, La Junta d'Armement de Catalunya arme 10 régiments de miquelets composés de 12 compagnies pour reprendre les territoires occupés par les français et gagner la bataille de la Seu d'Urgell, nom de code d'Aristot.

Lire la suite

BATAILLE DE BESALU DU 28 FEVRIER 1795.


lu 4504 fois
Dominique-Catherine Pérignon ignore que José Urrutia connait ses intentions, il exécute ces mouvements comme prévus par le plan de bataille.

Lire la suite

BARTHELEMY SCHERER, ROMPT LE SILENCE DES NEGOCIATIONS.


lu 2498 fois
Le Comité de Salut Public ordonne au général Barthelemy Scherer à propager des rumeurs fantaisistes sur les deux enfants du roi, insister sur les faveurs des soins et sur les privilèges qu'accorde la Convention Nationale aux prisonniers du Temple.

Lire la suite

NEGOCIATEURS SOURDS A L'ANNONCE DE LOUIS XVII


lu 1990 fois
Le 03 mars 1795, Jean-François Bourgoing arrive à Figueres au QG français, en même temps que le général en chef Barthelemy Scherer et l'espion français, l'adjudant en chef Pierre Rafellis-Roquesante.

Lire la suite

LES PARVENUS AU POUVOIR -01 GERMINAL AN III-


lu 6620 fois
La violence populaire change de camp. Les 6 ans d'avancées acquises sont devenues inutiles et permettent aux royalistes de désarmer et de massacrer.
D'autres vont faire oublier leur trahison et leur infamie durant la terreur comme les cyniques conventionnels Joseph Fouché ou Jean-Lambert Tallien.

Lire la suite

TRIOMPHE ESPAGNOL A BASCARA


lu 2325 fois
Ces défaites françaises figurent comme la raison essentielle de l'éviction de Catherine-Dominique Pérignon du titre de commandant en chef alors que son changement est annoncé depuis 2 mois.

Lire la suite

LOUIS XVII, DIX ANS DE VIE ET DEUX CENT ANS DE SUPERCHERIE.


lu 5535 fois
Le 8 juin 1795, le même jour de la mort de Louis XVII, la Convention Nationale berne les entretiens à Bale et envisage de livrer les enfants à l'Espagne en échange de la signature garantissant la paix, alors que tout est mis en œuvre pour le faire mourir.

Lire la suite

MORTS A LA BATAILLE DU BLE A PONTOS


lu 2450 fois
Déclencher la bataille du blé en raison de l'abondance de champs dorés et récolter le fourrage avec des voitures agricoles pour calmer la colère des militaires qui vivent mal la pénurie du blé et du foin.
Cette bataille du blé est lancée le 14 juin 1795 par le Q.G. Français de Figueres.

Lire la suite

Domingo Iriarte, négociateur de l'énigme du Temple.


lu 729 fois
L'opinion du royaume d'Espagne trouve cette guerre Bourbon trop longue et injuste.
La population souffre elle s'exprime en faveur d'une paix sachant que la famille royale doit sauver l'honneur sans compromettre la sureté de l'Etat et ramener les orphelins de Louis XVI, prisonniers en France.
L'Angleterre sabote tous les pourparlers car elle tire que des avantages de cette guerre ruineuse et destructrice.
Début 1794, un vaste débat s'ouvre en Espagne au Conseil d'Etat sur le bien fondé de la poursuite de la guerre.

Lire la suite

LE 4 THERMIDOR AN III-UNE PAIX MURMUREE


lu 2583 fois
Le 24 juin 1795, l'exilé de Vérone, Louis XVIII écrit à Carlos IV et à Maria-Luisa pour leur annoncer l'héritage de la couronne française.
Aussitôt la cour royale demande à Manuel Godoy de conclure rapidement la paix même si les conditions sont moins favorables que celles du 11 juin 1795.

Lire la suite

GONZALO O'FARRILL ANNONCE LA FIN DES HOSTILITES.


lu 1871 fois
"Estima millor la meva família que mi-mateixa.
"Estima millor la meva pàtria, que la meva família.
"Estima millor el gènere humà que la meva pàtria."
Gonzalo O'Farrill -Paris 1814.

Lire la suite

LE MYTHE DU SANCTUAIRE NOSTRA SENYORA DEL ROURE.


lu 3809 fois
Qu'est-ce qui a plus d'intérêt aux yeux du commandant en chef Lluis Fermin Carvajal mise à part la forteresse de Sant Ferrán de Figueres ?

Lire la suite

CONDAMNES A MORT PAR LE TRIBUNAL MILITAIRE DE BARCELONA


lu 2145 fois
L'été 1795, un souvenir indélébile s'insère dans la mémoire silencieuse avec le retour des prisonniers, parmi eux figurent les prisonniers espagnols de la capitulation de la forteresse Sant Ferrán de Figueres.
Pour juger les actes de trahison et d'abandon de la forteresse à l'ennemi, l'Espagne les maintient captifs après la fin de la guerre à Barcelona.
Les officiers jugés sont pour la plupart des ingénieurs ou des professeurs sortis de la Real Academia Militar de Matemáticas de Barcelona.

Lire la suite

LLUIS FIRMIN CARVAJAL-VARGAS, LE JESUITE INCOMPRIS


lu 1833 fois
La propagande militaire française lance contre lui une violente campagne de déclarations d'injures et crée un personnage perfide, ignoble, lâche, sans honneur reprit par une presse influente qui se déchaine démesurément sur son rôle suite au refus des applications de Collioure.

Lire la suite

ONZE PERES DE LA CONSTITUTION DE L'AN III VOUS FONT PART DE SA NAISSANCE


lu 4507 fois
Un régime bourgeois sans démocratie favorable aux notables démontre la crainte d'une dictature par une double division du pouvoir puisque l'exécutif ne peut pas dissoudre le législatif et réciproquement.
Reste à faire approuver par plébiscite les textes de la proclamation de la Constitution et de la Déclaration des droits des Citoyens de l'An III.

Lire la suite

UNE GUERRE SANS FRONTIERE.


lu 2206 fois
Comment faire du Roussillon une province soumise, obéissante, résignée après son annexion à la France ?
La gabelle, l'interdiction de la langue, l'émigration du clergé, l'occupation militaire, les expulsions et les exécutions des hommes décisionnaires permettent à cette soumission.

Lire la suite

SAINT DOMINGUE, BRISER LA MALEDICTION.


lu 2309 fois
La partie orientale espagnole de l'ile de Santo-Domingo est restituée à la France par l'accord de l'article 9 du traité de paix entre la France et l'Espagne le 22 juillet 1795 (4 thermidor An III), signé par les ambassadeurs François Barthélémy et Domingo Iriarte à Bâle.

Lire la suite

DETRUIRE TOUT, POUR OUBLIER.


lu 3290 fois
Le devoir de mémoire est suspect puisqu'il arrête le temps, bloque l'oubli et fait échec au changement d'un lieu.
L'oubli, l'ignorance, l'inculture enfermés dans les préjugés écrasent le poids des traditions.
Le refus de l'oubli est l'instrument nécessaire à la reconstitution sociale.

Lire la suite

BILLET GAGNANT DE LA SEMAINE

NOUVELLE VERSION 2013.



ARTHUS DE CHALVOSSON ET SES HOMMES GAVATXS AU CHATEAU DE MOSSET.

NOMINE AWARDS CHICAGO.



THE MYTH OF SANCTUARY NOSTRA SENYORA DEL ROURE.


1 QUE FAIRE DU ROI ?
2 COMMENT VIT-ON EN 1792.
3 MENACE DE GUERRE EN ESPAGNE.
4 FARGA PALAU MYSTERIEUSE MANUFACTURE D'ARMES DE RIPOLL.
5 MORT TRAGIQUE D'ANTONIO RICARDOS.
VOTRE COUP DE COEUR
;
CITADELLE DE ROSES.

Lisabuzz.com Parle de 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L'ESPAGNE :

N'y allons pas par quatre chemins, 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L ESPAGNE est proprement hallucinant.
D'un point de vue esthétique, ce blog est soigné, propre et d'un gout très sûr.
D'un point de vue littéraire, il mériterait l'équivalent du prix Goncourt du Web.
Chaque matin, je brûle de lire les textes splendides.
http://blog.lisabuzz.com
Annuaire gratuit, référencement gratuit Meilleur du Web.
Annuaire de blogs Référencement GratuitOGame Winner annuaire blogstutoriel informatique Referencement gratuit referencement 2008 Web 2.0 Awards Winner Moteur de Recherche.

Free counters
statistiques

Archives