1793-1795 LA CONVENTION NATIONALE CONTRE L'ESPAGNE

GUERRE DE LA CONVENTION NATIONALE CONTRE L'ESPAGNE COTE CATALOGNE


code Q.R.

mercredi 8 août 2007 23:55

AU TOURNANT, LA RENCONTRE AVEC L'HISTOIRE.

La rencontre...Un homme s'avance sur la route d'un village en 1793...
Un recit d'histoires transmis comme un secret de famille avec la même ferveur depuis dix générations.

Lire la suite...

QUE FAIRE DU ROI ?

Les girondins veulent un procès à l'avantage du roi, sous forme d'une réconciliation.
Par contre pour les montagnards, les réponses divergent.

Lire la suite...

LA CREATION DU DEPARTEMENT DES PYRENEES-ORIENTALES.

Le 3 mars 1790, l'existence du département prend effet par leur fonctionnement.
Le département des Pyrénées-Orientales est créé en application de la loi du 08 janvier 1790 porte le N° 64 dans le tableau.
L'exiguïté de la province du Roussillon cédée par les articles 42 et 43 du traité des Pyrénées le 07 novembre 1659 n'a que 200 lieues2 de superficie.
Sa longueur la plus grande est de 31 lieues (150 km) et sa largeur la plus grande est de 13 lieues (63 km).

Lire la suite...

COMMENT VIT-ON EN 1792 ?

La mobilisation des jeunes hommes provoque de nouvelles difficultés car les communes manquent de main-d'oeuvre.
Plus de soldats mais dans les villages la misère s'installe et les récoltes de l'année sont mauvaises, les céréales et le blé sont rares et taxés, la paille et le foin font défaut et créer un rejet de la politique de la Convention Nationale.

Lire la suite...

LA CONVENTION NATIONALE, UNE MACHINE A COMPLOTS.

Le 20 septembre 1792 née la Convention Nationale de la vacance du pouvoir
C'est un jeudi que débute la réunion....
Elle meurt le 26 octobre 1795.
Sa vie non extensible non compressive entre ses 2 dates est une fabuleuse force, par son rayonnement et la multitude de ses complots pour qu'elle disparaisse.
Son existence ne laisse personne indifférent.

Lire la suite...

DEPUTES 1792, LA SPIRALE DE LA 1ere REPUBLIQUE.

Du 11 au 20 septembre 1792, les députés catalans mobilisés débordent d'orgueil nationaliste par le zèle de la dynamique de nouvelles résolutions libérales arrivent à Paris.
Joseph Fabre présent n'est pas encore malade.
Les 2 anciens députés de l'Assemblée Législative, François-Xavier Llucia et François Siau viennent à leur rencontre pour que nos conventionnels se familiarisent aux rues trépidantes des faubourgs et leur désigne l'hôtel "Le Rendez-vous" rue des fossés à Montmartre pour prendre des chambres.


Lire la suite...