Le 12 octobre 1793, le nouveau commandant des Pyrénées Orientales. Louis-Marie Turreau arrive de l'armée des Côtes de la Rochelle où il est en poste depuis juin 1793.
Louis-Marie Turreau a participé à la guerre d'indépendance américaine puis est revenu en France pour être garde du corps du Comte d Artois et devient révolutionnaire puis maire de la commune d'Aviron près d'Evreux.
Il dirige la garde nationale de Conches en juillet 1792 et part avec le grade de capitaine des volontaires de l'Eure combattre à la frontière du Nord.
A peine arrivée dans le département en tant que commandant de l'Armée des Pyrénées Orientales, il participe à bataille de Trouillas aux cotés du général Dagobert.

La victoire revient au camp espagnol.
La commune à subit d'importants dégâts et le QG espagnol décide de changer de lieu.
Antonio Ricardos concentre ses troupes de Thuir, d'Elne de St Ferrol et Argelès en un seul lieu : le village de Ponteilla

L'homme fort de ses victoires depuis son invasion dans le département, le commandant en second, son fils de combat, la tête pensante de sa guerre. le maréchal de camps Antonio Adorno est tué durant la bataille du 17 septembre 1793 à Peyrestortes.
Antonio Ricardos a surmonté son chagrin et pour honorer la mémoire de son commandant il gagne la bataille de Trouillas.

Antonio Ricardos est affaibli aussi va-t-il resserrer son dispositif de combat.

Ce 26 septembre se tient une réunion secrète des généraux sous l'autorité d'Antonio Ricardos et du Duc d'Osuna Don Pédro De Alcantara Tellez Giron, commandant en chef du régiment des cavaliers du roi
Le grade de brigadier est spécial en Espagne, ce grade a été institué par Félipe V, il est supérieur au grade de colonel, et inférieur à maréchal.
L'uniforme d'un brigadier est idendique que celui de général.

Sont présents tout son état-major:
  • Lluis Fermin Carvajal y Vargas, comte De La Union.
  • Juan Curten commandant du régiment des dragons de Lusitanie et de Burgos.
  • duc de Montellano
  • Pédro Alcantara Tellez Giron, Duc d'Osuna
  • Jeronimo Giron-Moctezuma, marquis De Las Amarillas
  • Thomas Morla, Colonel d'artillerie Commandant en Chef
  • Garceran de Villalba
  • Bernardo Tortosa
  • Juan Escofet
  • Ventura Caro
  • Pédro Mendinueta, commandant d'infanterie
  • José Moncada
  • José Eslava
  • Diègo La Pena
  • José Urrutia
  • Agustin De Lancaster, commandant de la cavalerie
  • José Miguel de Vivés
  • Francisco Javier Negrete
  • Joaquin Oquendo
  • Eugènio Navarro
  • Joaquim Palafox
Cette réunion doit décider de la suite de la guerre avec un effectif de 27 300 hommes et 5 000 chevaux.
  • 2 000 fantassins portuguais dans le massif du Vallespir.
  • 3 200 chasseurs à Céret.
  • 6 400 hommes au Boulou.
  • 5 700 hommes à Montesquieu.
  • 5 000 hommes à Argeles-Collioure.
  • 5 000 hommes à Bellegarde.
Les munitions font défaut et la relève des armées espagnoles se fait attendre.
Durant cette journée, l'espace militaire EST-CENTRE-OUEST du département va être défini et établi.
Chaque général en chef sera affecté à une zone définie à diriger.

L'hiver arrive et Antonio Ricardos sait comment ses troupes vont être cantonnés et que les forts français doivent servir de lieux d'hébergement à son armée.
Antonio Ricardos malade doit se rendre à Madrid pour demander des fonds, des armes et des hommes pour continuer la guerre.
Il a surtout rendez-vous avec le ministre de la guerre et Manuel Godoy.

La véritable raison de son absence est que le général Antonio Ricardos est depuis plusieurs jours malade, les représentants et le QG français ne comprennent rien à la lenteur de ses décisions.

Accueil © Mes textes ne sont pas libres de droit, citer leurs sources si vous les copiez. Billet suivant

Lisabuzz.com Parle de 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L'ESPAGNE :

N'y allons pas par quatre chemins, 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L ESPAGNE est proprement hallucinant.
D'un point de vue esthétique, ce blog est soigné, propre et d'un gout très sûr.
D'un point de vue littéraire, il mériterait l'équivalent du prix Goncourt du Web.
Chaque matin, je brûle de lire les textes splendides.
http://blog.lisabuzz.com
Annuaire gratuit, référencement gratuit
Referencement gratuit dans Vitavous.com referencement