Sources : "L'espagne et la France 1793-1807" Jean Sagnes-Perpinya 1993.




Comment concevoir l'Europe de 1793 pour nous contemporain ?
Les inventions techniques et l'électricité déplacent l'espace en instantané avec la TV, le téléphone et internet…
La vitesse des engins de transport (voiture, train, avion) a curieusement rétrécie l'espace temps et les distances.
L'évolution de l'histoire oblige de revenir 2 siècles avant ou l'Europe est un paysage cloisonné avec des provinces fragmentées
Les nations ne représentent pas d'unité relative.
A cette époque le navire est le transport le plus rapide.
La mer met plus rapidement en relation le pays européen que la terre. Le temps des voyages et les distances ne sont pas comparables.
L'Europe de 1793 est très vaste car l'homme se déplace au rythme de son pas ou de celui de sa monture (cheval ou âne).
Curieusement l'espace temps de nos jours a rétréci.
L'espace et le temps évoluent avec les découvertes scientifiques, le désir de savoir, de reculer les limites.
Les royaumes font tout pour conserver les secrets des découvreurs.
Les navigateurs se tuent pour ne pas révéler l'existence des routes qui raccourcissent la chronologique.
2 dynasties s'’affrontent en Europe. Celle des Bourbons contre celle des Habsbourg.
2 familles exercent un pouvoir sur de nombreux territoires.
La politique du mariage est le complément de la monarchie dynastique grâce à cette politique d'union la maison d'Autriche s’est imposée et à accumuler les successions.
3 facteurs complexes créent des tensions et des contraintes sur les dirigeants des pays du continent.
  • -Les dominations politiques.
  • -Les dominations économiques et coloniales.
  • -Les dominations religieuses.

Le principal ennemi est l'Angleterre.
George III maintient une politique de non-intervention tant que la révolution française manifeste aucune intention à l'égard de son pays.
Cette conduite neutre est visible lorsque la France déclare la guerre à l'Autriche.
L'Angleterre ne se rapprochera pas de l'Autriche, ni ne fera alliance avec la Prusse et ne s'engage pas sur le continent.
La clé de son succès se situe dans sa vocation maritime.
Elle devient la rivale de la France, de l'Espagne et de l'Italie dans la suprématie coloniale aux Amériques et dans l'inde.
La rivalité maritime sur la stratégie des flottes est la priorité dominante dans les mers.
La flotte anglaise est en progression sur les flottes françaises, italiennes et espagnoles.
La Prusse est préoccupée par les progrès russes.
La signature d'un traité d'alliance défensif avec l'Autriche contre la France.
1703-Traité de Methuen, les Anglais deviennent partenaires commerciaux privilégiés du roi du Portugal.
1727-Gibraltar et Minorque sont deux points stratégiques des flottes anglaises.
Le trafic des esclaves est un commerce en pleine expansion que pratique les flottes anglaises et espagnoles.
1731-La mort du duc de Parme crée un nouvel affrontement entre l'Espagne et l'Autriche.
Farnèse devient duc de Parme et l'Espagne par lui se lit à l'Italie.
1789-Les événements révolutionnaires français inquiètent les monarchies et les souverainetés européennes.
La dénonciation du principe de légitimité monarchique des alliances princières et des accords religieux font que les autres nations définissent les buts de la guerre :
Le 22 aout 1791-Frédéric-guillaume II, roi de Prusse lance sa déclaration de Pillnitz
"...mettre des puissants moyens afin que le roi de France soit reconnu comme un souverain d'’un gouvernement monarchique avec ses droits."