Sources : Manuscrit N°91 de la bibliothèque Palau de Peralada.



Jerónimo Girón Moctezuma-Ahumada i Salcedo est né le 07 juin 1741 à Rhonda en Espagne.
Dans cette famille noble De Las Amarillas, Jeronimo Giron figure comme 3ème marquis en titre.
En 1751, a 10 ans, il entre comme page à la cour du roi Ferdinand V où il devient le principal courtisan.
En 1757, à 16 ans il s'engage dans l'armée royale part en expédition dans les colonies espagnoles de Floride, du Canada, de Cuba.
Il prend part à la guerre de Sept ans où l'Espagne a rejoint la France dans cette guerre faite par le jeu des alliances.
En 1761, il est promu lieutenant des gardes royales.
En 1762, il s'engage dans l'infanterie royale, vite il devient lieutenant en 1763.
En juillet 1770, il obtient le grade de capitaine dans les gardes royales.
En octobre 1770 à San Sébastian au pays basque, il se marie avec Isabelle Las Casas âgée de 23 ans, fille de Manuel De Las Casas et María De Aragorri.
En 1775, il obtient le grade de lieutenant colonel dans le régiment royal d'infanterie et fait partie de la désastreuse expédition de juillet d'Alger aux ordres d'Alejandro O'Reilly.
En décembre 1778, toujours mobilisé, il est écarté de la cour royale par le roi suite au scandale de la défaite d'Alger.
En disgrâce, il s'embarque à la tête de son régiment pour défendre l'Espagne à Cuba.
En avril 1779, il est nommé colonel du régiment d'infanterie royale.
En juillet de la même année, il est promu général et se rend à la Nouvelle Orléans comme député du gouverneur Bernardo Gálvez.
Le 14 janvier 1780, il part avec Bernardo Gálvez de la Nouvelle Orléans et ses troupes contre l'expédition anglaise à Mobile Bay.
Le 29 Mars 1780, il revient à la Havane pour préparer l'expédition contre Pensacola.
En octobre 1780, embarque pour l'expédition de Cuba afin de défendre l'ile en tant que commandant jusqu'au 28 février 1781.
Le 9 mai 1781, la bataille de Pensacola, oppose l'armée franco-espagnole contre l'armée anglaise pour le contrôle de la Floride.
L'armée espagnole est commandée par Bernardo Gálvez qui remporte la victoire en attaquant par terre et par mer.
Jeronimo Girón Moctezuma-Ahumada devient gouverneur de Floride.
En 1778, il siège comme doyen de la cour suprême à Rhonda en Espagne.
En aout 1781, Il fait parti de l'expédition Franco-espagnole planifier avec de nombreux artilleurs pour reconquérir la Jamaïque et du détachement qui négocie le traité de paix .
En 1783, il est au même moment rappeler en Espagne en 1783. Jerónimo Girón Moctezuma, marquis De Las Amarillas est nommé en 1785, général des gardes espagnoles du roi Fernando VI.
Entre 1785 et 1786, Jerónimo Girón Moctezuma-Ahumada est gouverneur de Pampelune.
En 1789, il est muté à Barcelona pour assurer les mêmes fonctions jusqu'en 1791.
En février 1791, il promu lieutenant général et à ce titre fait parti de l'expédition d'Oran suite à la destruction de la ville par le terrible tremblement de terre.
Il retrouve le quartel des officiers sanctionnés et disgraciés par la cour royale de Madrid : Alejandro O'Reilly, Antonio Ricardos, Juan Curten, Lluis Fermin Carvajal durant le drame qui secoue l'Espagne et délaisse la ville d'Oran en Algérie.
Il est envoyé comme gouverneur politique et militaire à Barcelona.
Le 07 mars 1793, il est membre du quartel des généraux sous les ordres d'Antonio Ricardos contre la France et la Convention Nationale.
Le 17 juillet 1793, durant la bataille de Perpignan, le marquis De Las Amarillas n'’applique pas les ordres du commandant en chef Antonio Ricardos.
Cette passivité est considérée comme l'échec du plan d'attaque de la ville, une faute grave qu'endosse Antonio Ricardos, chef d'Armée de la Catalogne.
En avril 1794, pendant l'intérim de la prise de son commandement de l'Armée de Catalogne, puisque Antonio Ricardos malade est parti avec son adjoint le comte De La Union se faire soigner à Madrid, Jeronimo-Giron Moctezuma, marquis De Las Amarillas commet la stupide erreur de stratégie en déplaçant les campements et modifiant les cantonnements sur la berge de la rivière Tech.
Cette modification de disposition est capitale pour la stratégie française mise en place.
Cette position sur la rive de la rivière Tech, est une erreur fatale durant les combats de la bataille du Boulou.
Le 29 avril 1794, il ralentit tout, il fait tout pour retarder la retraite de sa division vers le bourg de Maureillas.
Lluis Fermin Carvajal dit au 1er ministre Manuel Godoy ..."qu'il est l'élément qui à saboter le repli des Espagnols du Roussillon.".
Le 20 novembre 1794, il devient le 4ème commandant en chef de l'Armée de la Catalogne à la suite de la mort du comte De La Union.
Jeronimo-Giron Moctezuma, marquis De Las Amarillas affronte les brigades de Catherine-Dominique Pérignon.
Sa tactique de combat s'établit par la dispersion de ses troupes et le retournement de ses brigades.
Les intentions de replis de sa division indiquent une fuite face à l'ennemi, 6eme fuites en 1 an le QG se pose des questions ?.
Le 15 décembre 1794, le cartel général de la Catalogne retire le commandement et demande au général Jeronimo-Giron Moctezuma, marquis De Las Amarillas de se rendre à Saragosse et d'attendre les ordres de disgrâce de la cour royale.
En aout 1795, le conseil de guerre l'oblige à partir en disgrâce suite à ses erreurs reconnues lors des batailles de Perpignan, du Boulou et des ordres sur la capitulation de la forteresse de Sant Ferràn à Figueres.
Carlos IV l'envoi en exil aux Amériques en tant que membre de commission de la justice de la Nouvelle Espagne.
Ce départ lui évite d'être présent le jour du procès des officiers comme principal responsable de l'ordre d''abandon de la forteresse de Sant Ferràn de Figueres .
Jeronimo-Giron Moctezuma, marquis Las Amarillas fort de ses appuis à la cour royale revient en 1798, il retrouve le poste de gouverneur de Navarre qu'il conserve jusqu'en 1807.
En 1807, il est membre du Conseil de guerre de la cour suprême, prend position pour les idées et les objectifs espagnols de Joseph Napoléon.
Le 17 octobre 1819, Jerónimo Girón Moctezuma, marquis Las Amarillas meurt à l'âge de78 ans à Sevilla.