La Gironde se déchaine au nom de la liberté. Le pouvoir lui échapant, elle s'allie avec n'importe pour dresser la province contre Paris.
Les réquisitions incessantes des produits de la terre et du matériel agricole vont appauvrir la manière de produire des cultivateurs.
Les fourrages vont être saisis par les décrets des représentants du peuple.
Les cultivateurs établissent un inventaire de leurs biens sous forme d'une déclaration.
Les communes du département sont dans un état lamentable. Les armées se déplacent, campent et saccagent les arbres des bois et des forets.
Les oliviers, les chênes et les vignes servent de bois de chauffage.
La souffrance est visible.
La population a un besoin constant pour vivre et se procurer du pain.
La crise des subsistance avec la provision de blé, de farine est épuisé vu le manque de récolte
Abdon Tastu est à la tête de la Commission du Commerce et son frère François doivent recenser les charrettes de grains en vertu de l'arrêté du 14 thermidor an II.
41 970 charrettes de grains ont été épuisées, il ne reste que 28 000 charrettes pour 42 400 habitants du département soit une réserve de 6 mois.
Le 04 brumaire An II, la mauvaise nouvelle est que sur la réserve il faut verser 20 000 charges pour les magasins militaires.
Il reste que 8 000 charrettes pour 42 400 habitants, c'est la grande pénurie. le nouveau prix du seigle et de l'orge fait un bond à 4 livres à la halle au blé.
Les villages du département ne descendent plus à Perpignan, car la halle au blé est constamment fermée.
La crise est la plus violente au moment même que la loi du Maximum est abrogée (3 nivôse).
Le 23 frimaire An II, le Conseil Municipal se réunit avec les représentants du peuple, ensemble ils déclarent qu'il n'y a plus de vivre.
Les bons de pain numérotés pour le blé sont distribués et donnent droit à 1 livre par jour et par personne.
Les plaisanteries des armées tournent souvent à l'incendie et aux pillages des habitations et des fermes.
Accueil © Mes textes ne sont pas libres de droit, citer leurs sources si vous les copiez. Billet suivant

Lisabuzz.com Parle de 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L'ESPAGNE :

N'y allons pas par quatre chemins, 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L ESPAGNE est proprement hallucinant.
D'un point de vue esthétique, ce blog est soigné, propre et d'un gout très sûr.
D'un point de vue littéraire, il mériterait l'équivalent du prix Goncourt du Web.
Chaque matin, je brûle de lire les textes splendides.
http://blog.lisabuzz.com
Annuaire gratuit, référencement gratuit
Referencement gratuit dans Vitavous.com referencement

statistiques